Revenir

Chantier d'insertion, de formation et d'habitants pour une salle multi-fonctions en bois, paille et terre (Mouais, 44)

La salle multifonctions allie ruralité des matériaux utilisés (bois, paille, terre...) et modernité de la conception (étanchéité à l'air, géothermie pour le chauffage...) avec la volonté forte qu’elle soit faite pour les habitants de la commune et construite par des hommes du territoire, en trait d’union entre le futur éco-quartier et le bourg.

La salle polyvalente de Mouais a été pensée pour accueillir l'ensemble des activités associatives, les évènements festifs ainsi que la cantine scolaire de la commune. Conçu dans une démarche globale : inscription architecturale et paysagère, qualité thermiques, éco-matériaux locaux, éclairage naturel,  géothermie pour le chauffage, …  le bâtiment fait appel pour sa conception à des savoir-faire locaux.

C'est avant tout un projet d'hommes, avec une forte implication de l'association d'insertion (ACPM44) et des habitants du Comité des fêtes accompagnés par 3 structures (Elément-terre pour la paille, Tierrhabitat pour les briques de terre crue et Alternative pour le pisé) pour former et encadrer les travailleurs et des stagiaires de la MFR de Riaillé, qui développe depuis 3 ans des formations en éco-construction.

« Dans notre idée, notre salle aurait été comme une grange agricole, sauf que comme on l'utilise aussi l'hiver on l'isole avec de la paille et comme on reçoit du public on fait des aménagements pour faciliter l’accès et l’usage et garantir la sécurité » a témoigné Yves Daniel, le maire lors de la visite.  Un projet initial qui semble  simple, pourtant  «il nous a fallu nous battre pour réaffirmer tout du long la philosophie du projet [...]. Si on avait écouté nos différents interlocuteurs, il n’y aurait ni murs en paille, ni murs en bauge, ni chantiers d’insertion-habitants, ni fenêtres pédagogiques…. A chaque fois, des arguments nous étaient avancés pour nous prouver que c’était  techniquement impossible, non réglementaire, trop cher, … ».

Malgré les difficultés, l’équipe municipale, appuyée par BRUDED, est restée soudée autour de sa volonté initiale. Et le résultat est là : tant dans la manière dont la salle s’est construite, avec chantiers d’insertion et chantier d’habitant, que des performances thermiques (niveau passif pour le chauffage) et du bien-être ressenti … jusqu’au  bar, réalisé par un élu et un habitant avec des tonneaux de récupération et où la quinzaine de participants à la visite ont pu boire le café.

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin