Revenir

Groupe scolaire à La Chevallerais (44)

La commune de La Chevallerais, fortement engagée dans des projets de développement durable, attire de jeunes ménages qui travaillent sur Nantes. L’école publique ayant fermé ses portes en 1975, l'augmentation de la population a rendu nécessaire la construction d'un nouveau groupe scolaire.

Uné équipe pluridisciplinaire a travaillé sur ce projet : architectes bien sûr, paysagistes, bureau d'étude thermique, économiste, bureau d'étude acoustique et bureau d'étude structure.

 

Critères environnementaux

Implantation du projet et paysage :

  • accès possible à pied ou en vélo

  • bocage de la parcelle conservé. Certaines haies ont été consolidées en plessage en partie basse : c’est une forme d’entretien de la haie champêtre qui consiste à entailler à la base les arbustes de la haie pour les plier et les entrelacer sur des piquets

  • gestion des eaux pluviales par des noues (fossés existants)

L'énergie dans le bâtiment

  • orientation sud - sud-est des salles de classes

  • les murs extérieurs et une partie des murs intérieurs sont en ossature bois, isolés en ouate de cellulose

  • les autres cloisons intérieures ont été élaborées en briques de terre crue (terre issue du terrain lui-même, soit 75t). Ce matériau comporte une très forte inertie thermique qui permet de renvoyer la chaleur en hiver et de ralentir le réchauffement en été. Elle assure également un confort hygrométrique et phonique.

  • chauffage bois. Le bois déchiqueté provient de la commune ou de communes proches (bois d’élagage)

  • le toit du préau comporte par ailleurs 30 m² environ de panneaux photovoltaïques semi-transparents visibles par en-dessous

 

Critères sociaux, bien être

Ces deux points étaient tout aussi importants pour la municipalité.

  • Implication des acteurs dans le projet : Les parents, enfants et enseignants ont pu s'impliquer en amont du projet, dès sa définition, puis des travaux, notamment les enfants ont participé aux travaux de plessage

  • Les matériaux de construction utilisés (douglas non traité, fermacell, ouate de cellulose, terre crue) sont des matériaux sains et, à priori, garants d'une bonne qualité de l'air intérieur.

  • La fabrication de briques de terre crue a été réalisée sur place par les employés de l’association d’insertion A.I.R.E. (association intercommunale pour le retour à l’emploi, à Blain) encadrés et formés par la SCOP TIERR HABITAT (Ligné), spécialisée dans la construction et la rénovation avec des matériaux naturels (terre, paille, chaux, chanvre...).

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche-projet de l'école.

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin