Revenir

Aménagement participatif d'un espace public au Cloître Saint Thégonnec (29)

Le Diagnostic en marchant de l'Atelier Bivouac

L'atelier Bivouac a passé deux semaines en résidence en mars 2017 au Cloître Saint Thegonnec pour réfléchir à l'aménagement du centre bourg, avec les habitants qu'ils ont invité à participer...

"Pour amorcer cette résidence, il nous a paru opportun de réaliser un état des lieux des espaces publics du bourg avec les habitants sous la forme d’une balade matinale le samedi 11 mars. Quels sont les besoins, les aspirations, les suggestions de chacun ? Le diagnostic en marchant fait émerger une série de problématiques que l’on retrouve communément dans de nombreux bourgs: une circulation automobile parfois dangereuse, des stationnements à mieux répartir, des envies de piétonniser certains sites, des modes de gestion d’espaces plantés à réfléchir, l’embellissement des espaces publics, leur confort avec la présence de mobilier et d’abris pour mieux se retrouver en extérieur, etc. D’autres questions sont plus spécifiques au village du Cloître. Par exemple la présence d’un Musée du Loup qui attire beaucoup de visiteurs. Comment inviter les gens à ne pas se cantonner au Musée pour aller déambuler dans les charmantes venelles du bourg ? D’autre part, comment améliorer l’amabilité et la  convivialité des places publiques ?

Après discussion avec les habitants et les élus, la place de l’église semble être bien représentative des questions à résoudre sur les espaces public du bourg. Nous choisissons ensemble d’en faire un site d’expérimentation prioritaire et de concentrer le travail des deux semaines à venir sur son potentiel réaménagement..."

En savoir plus : lire le bilan complet de cette résidence - lien vers le Blog du projet

10 mai 2017


Contexte...

Depuis l’absence du bistrot et du restaurant dans le bourg, on note un manque de lien social. L’idée est donc de recréer un lieu de rencontres/échanges qui permettrait de réunir les gens, simplement.

Le dernier restaurant de la commune a fermé ses portes il y a 3 ans. La Mairie l'a racheté (60 K€) dans le but d’en faire un lieu de vie : bar (associatif, privé…?) et salles pour accueillir des groupes (repas asso, loc salle privée…), + cuisine ou office pour permettre cela, au rez-de-chaussée et logements locatif à l’étage, voire un espace pour résidence d’artistes, studio….

 

Les partenaires

Afin d’avancer sur ce projet, la municipalité a travaillé avec l’ADESS sur Pays de Morlaix qui a fait plancher un groupe d’étudiants sur le projet, en lien avec les habitants qu’ils ont rencontrés (2015). Ce travail s'est poursuivi en 2016 avec l’organsiation d’une « rencontre inspirante » en février 2016.

En 2016, la commune a contacté le CAUE 29 pour qu’ils réalisent un diagnostic du bourg et de ses atouts, afin d'avoir un regard extérieur très important. L'étude devrait permettre de recenser les « dents creuses » en terme de bâti dans le bourg afin d’identifier les bâtiments susceptibles de pouvoir être restaurés en logements (pour les anciens notamment pour leur éviter d’être obligés d’aller en maison de retraite trop tôt).

En 2017, c'est au tour de l’atelier Bivouac, collectif de paysagistes-architectes de plancher sur l'aménagement du bourg. Ils se rassemblent autour d’une aspiration commune : explorer de nouvelles manières de concevoir le projet de paysage. Engagé en 2017 par la commune, ils vont travailler avec les habitants pendant tout le mois de mars pour avancer sur le projet, à l'occasion d'un séjour de trois semaines en "résidence" où ils vont aller à la rencontre des habitant.e.s pour qu'il.elle.s leur racontent "leur" bourg. Si cela fonctionne bien, la commune envisage de poursuivre avec une seconde, voire une troisième période de résidence cette année pour aboutir à des aménagements ou des projets d'aménagements...

 

27 février 2017

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin