Locqueltas (56) : les élus planchent sur le futur lotissement communal

Suite aux visites de 2 éco-lotissements et d'une ZAC en cours de labellisation éco-quartier avec BRUDED, les élus de Locqueltas définissent des objectifs partagés pour leur projet. 

 

Alors que les derniers terrains à bâtir disponibles sur la commune sont en cours de vente, les élus de Locqueltas ont engagé en 2016 des réflexions sur l’aménagement d’un nouveau lotissement. Pour cela, ils ont identifié un terrain d’environ 7 hectares, situé à deux pas du cœur de bourg et classé en zone 2AU au PLU. Ils ont engagé les négociations avec les propriétaires courant 2017 pour se rendre propriétaire du secteur.

 

Une première tranche sur 2,5 hectares

Actuellement propriétaire de la partie sud du terrain qui compte 25 000 m², la commune a engagé des études d’aménagements en lien avec l’agence Minier architectes et le bureau d’études techniques COE. Les études porteront sur l’ensemble des 7 hectares, mais le projet sera réalisé en 2 phases.

 

Visites de réalisations et définition d’objectifs partagés par les élus

En parallèle de la réalisation des premières esquisses d’aménagement du futur quartier, les élus ont visité avec BRUDED trois éco-quartiers sur les communes de Hédé-Bazouges, Langouët et La Chapelle Thouarault, le 15 décembre dernier.

Suite à ces visites, les élus ont résolu de se réunir à minima à deux reprises sans les bureaux d’études de conception, afin de préciser leurs ambitions. « Nous voulons réaliser des aménagements qualitatifs et souhaitons pour cela nous inspirer d’expériences d’autres collectivités. Toute la question est de savoir où nous souhaitons mettre le curseur pour aboutir à un aménagement durable et des constructions vertueuses, tout en s’assurant de la bonne commercialisation des lots à venir », résume Michel Guernevé, maire.

Emergence d'ambitions partagées

Pour cela, les élus, accompagnés par leur assistance à maitrise d’ouvrage (service de Vannes agglomération) et par BRUDED, ont dressé le bilan de leurs impressions suite aux visites des éco-quartiers avec BRUDED. Plusieurs ambitions d’aménagement partagées ont ainsi émergé, notamment :

 

  • L’aménagement de voiries étroites et partagées, associées à un traitement paysager de qualité. « Cela permet de limiter la vitesse et donne une identité campagnarde au quartier », témoigne le maire.

  • La gestion aérienne des eaux pluviales, avec une dimension paysagère importante.

  • La mise en place d’outils pédagogiques incitant les propriétaires à des pratiques vertueuses, notamment au travers du règlement, sans pour autant fixer des obligations / interdictions.

 

Une autre réunion des élus est prévue fin janvier, afin de définir collectivement et précisément les objectifs de la commune et de réfléchir sur leur traduction possible sur le site de Kerobin. Les ambitions en matière d’espaces publics seront traitées afin de donner des orientations claires au bureau d’études : matériaux, profils de voirie, éclairage, place de la voiture, plantations et gestion des clôtures…

Ensuite, les élus ont prévu d’échanger sur les espaces privés : positionnement des maisons et découpages parcellaires, choix laissé aux constructeurs en matière de matériaux, incitations en matière de réduction des consommations, bioclimatisme, etc.

Les travaux d’aménagement sont prévus pour la fin d’année 2018.

Janvier 2018

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin