Projet d’école à Mouais (44) : retour sur la visite du pôle enfance de Bouvron

Laurent Bissery, adjoint à l’enfance à Bouvron, a accueilli les élus de la petite commune de Mouais pour une visite du nouveau bâtiment du pôle enfance, le 4 janvier dernier.

 

Après la construction à Mouais d’une salle multifonctions en bois, paille et terre avec chantiers participatifs il y a quelques années, les élus s’investissent aujourd’hui pour la rénovation-extension de leur école, qui compte 2 classes pour 31 élèves. « Nous souhaitons proposer un bâtiment confortable et pratique pour les enfants et l’équipe pédagogique, le tout avec un budget contraint », témoigne le maire Yvan Ménager.

 

Les six élus, le directeur de l’école, l’architecte (agence Loom) et les bureaux d’études de conception qui lui sont associés, ont apprécié la démarche participative menée pour la réhabilitation du pôle enfance de Bouvron, qui a associé l’ensemble des usagers du bâtiment : « Cela permet de partager les contraintes techniques, économiques, réglementaires, et de co-construire le projet de façon positive », témoigne Laurent Bissery. Une approche qui a fait mouche auprès des visiteurs : « il est important que nous puissions donner la parole à tous les usagers, en créant des conditions propices à leur expression », analyse Yves Daniel, conseiller municipal et député.

 

Les visiteurs ont porté un œil attentif aux matériaux employés, notamment aux techniques de mise en œuvre de la terre crue dans les couloirs : « les murs n’ont subi quasiment aucune détérioration, et la terre crue donne une chaleur très agréable au bâtiment », admire Rachel Gautier, adjointe.

 

Les échanges ont ensuite porté sur les leviers d’économies trouvés par les élus bouvronnais. « Nous avons opéré des choix pour maitriser notre budget, se rappelle Laurent Bissery. Ainsi, nous avons récupéré et réparé la grande majorité du mobilier. La plupart des achats neufs ont été réalisés directement par les élus dans des magasins d’ameublement non spécialisés, pour faire des économies. Alors que la première estimation de dépenses de mobilier s’élevait à 35 000€, nous avons dans les faits dépensé seulement 6000€ sur ce budget. »

 

Les visiteurs ont également pu échanger sur la modularité des espaces, en particulier la salle de périscolaire mutualisée avec la cantine. « Cela nous a évité des m² supplémentaires très couteux, qui n’auraient été utilisés que 1h30 par jour », indique Laurent Bissery. « Nous sommes particulièrement intéressés par cet enjeu car nous prévoyons de mutualiser la salle de motricité avec le périscolaire », explique Yvan Ménager, maire de Mouais. « Cela pose des questions très concrètes de rangement du mobilier, d’accès aux locaux », complète-t-il.

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin