Nostang (56) : Ouverture d’un magasin bio, local et solidaire

Le Ti Stal Lostenk (le magasin de Nostang) a ouvert ses portes mi-septembre 2017 au centre-bourg. Il est installé dans un espace commercial aménagé par la mairie.

Ce projet est porté par François Oger, déjà gérant d’une petite Biocoop à Belz. Il se dit convaincu « de l’intérêt de mailler le territoire pour économiser les trajets, de se rapprocher de la population dans le cadre plus global de l'aménagement du territoire, de s'installer là où il n'y a pas d'autres commerces alimentaires et de permettre l'accès à l'alimentation bio pour tous ». Un avis partagé par Jean-Pierre Gourden, maire de cette commune littorale de 1 500 habitants dépourvue d’épicerie, qui se réjouit que l'on revienne aux petits commerces d'autrefois. 

 

Le magasin propose notamment des fruits et légumes de saison, des céréales et légumes secs en vrac (plus de 60 références) avec les mêmes prix qu’à Belz. Les horaires d’ouverture sont adaptés au mode de vie des habitants : une demi-journée les mardis, jeudis et samedis ; matinée plus deuxième partie d’après-midi les mercredis et vendredis. Les trois espaces commerciaux aménagés par la commune dans un bâtiment racheté grâce à un portage financier de l’Établissement Public Foncier sont désormais occupés. Ils sont complétés par un logement T4 indépendant à l’étage. À noter que les trois commerçants (crêperie, pizza à emporter et biocoop) ont tous bénéficié d’un loyer minoré pour la première année d’activité. Le magasin Biocoop profite, quant à lui, d’un loyer plus avantageux sur les trois premières années.

 

Autre bonne nouvelle pour la commune : suite à un changement de propriétaire, la réouverture de la boulangerie située de l’autre côté de la rue confortera la redynamisation du bourg.

 

6 novembre 2017

 

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin