Revenir

Un lotissement écologique innovant à Nouvoitou (35)

Sur un terrain de 1,3ha, situé au sud de la commune, la municipalité de Nouvoitou souhaite créer un lotissement innovant "qui anticipe sur les usages à venir" et "se démarque de ce qui a été fait jusqu'à présent" soutient le Maire.

Des visites avec le réseau BRUDED

Nouvoitou en visite à Bouvron

Préalablement à la rédaction du cahier des charges de recrutement de la Moe de conception, la municipalité - dans le cadre de son adhésion - a demandé au réseau BRUDED de lui organiser des visites de lotissement écologiques et innovants.

Élu.e.s et technicien.ne.s de la commune ont ainsi pu visiter les lotissements :

- Les courtils à Bazouges-sous-Hédé, commune de Hédé-Bazouges

- La prairie Madame et La Pelousière à Langouët

- Le clos d'Emile à Bouvron

Cela a permis de questionner les principaux points de débat :

- la question de la place de la voiture vs tranquilité-sécurité des habitants et coûts d'aménagement

- la question de l'harmonie architecturale et paysagère vs liberté des formes d'habiter

- la question de l'incitation/l'obligation de construire des logements écologiques vs les capacités financières et/ou le bagage culturel des futurs acquéreurs

 

Un atelier d'échange sur l'éco-construction

Un des questionnements principax résidait dans  la manière de traduire cette ambition écologique auprès des particuliers acquéreurs. Comment impulser la construction de maisons écologiques ? Où placer le curseur de l’implication de la municipalité pour traduire cet objectif ? Pour alimenter la réflexion des élus  et des  services de Nouvoitou, BRUDED a organisé un atelier mixte professionnels de l’éco-construction/élus dans le cadre du Printemps de l’éco-construction le samedi 28 mai 2016 à Rennes.

-> voir le compte-rendu des propositions ayant émergé de l'atelier



Un cahier des charges fortement travaillé

L'équipe technique, les élus, en lien avec BRUDED ont ensuite travaillé sur la rédaction d'un cahier des charges afin de retranscrire au mieux la volonté de réaliser un lotissement "écologique et innovant" et de refléter le consensus qui s'est dégagé du groupe de travail. Parmi les objectifs clairement affirmés, on retiendra notamment :

- sur la question de l'intégration paysagère : le souhait d'une "intégration paysagère des coffrets, des boites à lettres, des composteurs et des points de collecte des ordures ménagères, aménagement de type bocager privilégiant les essences locales, aménagement de chemins piétonniers, végétalisation sur parcelles privées en front de rue de façon à créer un écran végétal (prévoir un recul des clôtures par rapport à la limite de propriété)."

- sur la question de la place de la voiture : "Aucun stationnement ne sera autorisé sur les parcelles. Des îlots de stationnements devront être positionnés de façon à prévoir deux places de stationnement par logement, dont une couverte par un carport. Ces deux places de stationnement devront se trouver à proximité immédiate des lots auxquels elles sont rattachées, et être visibles de ces lots. Le projet devra prévoir des emplacements dédiés à la construction de carports et les prescriptions nécessaires à la préservation de l’unité paysagère des lieux."

- sur la question de l'éco-construction : "les acquéreurs  seront invités à choisir des matériaux de  construction écologiques et sains (brique, terre, paille, bois, pierre…) ; La maîtrise d’oeuvre devra proposer une méthode d’accompagnement des futurs acquéreurs afin de parvenir aux objectifs fixés par le présent programme ; L’auto-construction sera possible ; Les toitures végétalisées seront autorisées ; Les maisons passives et positives (BEPOS) seront encouragées ; Afin de limiter le surcoût de construction pour les particuliers, il n’est pas exclu de procéder à des achats groupés de matériaux ou de faire appel à des associations pour accompagner les futurs propriétaires dans leur projet de construction."

Le cahier des charges précise par ailleurs la Moe travaille sur une méthode d'accompagnement des acheteurs : " Le Maître d’oeuvre s’attachera à rédiger un règlement innovant pour impulser au maximum la prise en compte du présent cahier des charges sur les lots libres et les maisons régulées." "il établira le cahier des charges de la consultation pour la réalisation des 6 maisons régulées et participera au dialogue avec l’opérateur choisi pour leur réalisation. Il s’attachera à coélaborer des solutions pour respecter le cahier des charges." "il proposera un mode de collaboration avec des structures de sensibilisation générale aux techniques de l’écoconstruction (Empreinte, Ecclis...) et de la maitrise de l’énergie(ALEC Pays de Rennes) pour définir leurs modalités d’intervention pour sensibiliser en amont l’intégralité des acquéreurs en lots libres."

 

Le démarrage des travaux de conception

Après reception d'une dizaine de dossiers, et l'entretien de 3 équipes de Moe, c'est l'Atelier du Marais (Fougères) qui a été retenu par la municipalité. Le travail de conception a commencé en septembre 2017. Les premières discussions ont notamment abordé la question des accès au lotissement avec notamment les problématiques :

- de trouver le moyen de rejoindre la route départementale (au nord de la commune) sans nuire à la paisibilité des autres quartiers

- de prendre en compte une future extension possible du lotissement côté ouest

- de regarder les accès possibles en fonction du foncier acquis et des règlements du PLU 

et donc de  la necessité d'avoir une vision d'aménagement dépassant le strict périmètre du lotissement

 

 

5 octobre 2017

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin