Revenir

Rehabilitation des espaces publics à Quistinic (56)

La nouvelle équipe a souhaité mettre en suspens, en 2008, des travaux de sécurisation de la rue centrale (la rue de la Résistance) , afin de définir un projet global pour la réhabilitation des espaces publics du centre bourg qui soit rustique, simple et respectueux de critères de développement durable.

Fragilisée par un manque de maîtrise de son développement pendant des années, la commune a souhaité faire de cet aménagement, dans la suite logique du PLU, une base de réflexion pour une nouvelle dynamique plus cohérente. Ainsi, des enjeux environnementaux et les développements futurs de la commune (éco-lotissement par exemple) devaient être pris en compte, dans une démarche de concertation.

 

Les objectifs et la méthode

Un groupe de travail très élargi a été constitué dès l’origine du projet et a permis de faire émerger les éléments qui font l’identité de Quistinic et sur les points à mettre en avant dans le programme.

Le diagnostic réalisé a mis en avant les facteurs identitaires suivants : végétation importante, topographie escarpée offrant de nombreux points de vue sur les vallons, et patrimoine architecturale riche. Les murets et bâtis structurent et délimitent déjà largement l’espace public. L’eau est également présente : la topographie rendant l’écoulement visible, ainsi que les lavoirs et fontaines. Les priorités ont donc été ciblées sur la réaffirmation du caractère rural de la commune, et la valorisation du patrimoine existant. Dans un contexte financier difficile, le projet devait être simple et économe tant en termes de réalisation que d’entretien.

 

Les options retenues

  • Revêtements le plus perméables (et économes) possibles :Prévalence du végétal sur le minéral : les essences choisies sont locales.

    • Stabilisé (mais utilisation limitée car dénivelé important)

    • Structures de béton enherbées pour le parking

  • Prévalence du végétal sur le minéral : les essences choisies sont locales

  • Eaux pluviales : noues quand le dénivelé le permet

  • Fleurissement des bas de murets et murs : une bande de terre a été  laissée à cet effet

  • Limiter les coûts : chantier d’insertion de Poul Fetan (site géré par la commune de Quistinic) chargé de déplacer et restaurer un mur ancien et en mauvais état

  • Les largeurs de rue ont été réduites et des décrochements réalisés pour ralentir la circulation

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin