Revenir

Salle polyvalente écologique et performante en cœur de ville à Saint-Aubin-du-Cormier

La municipalité de Saint Aubin du Cormier a lancé le recrutement d’une maitrise de conception pour construire une salle polyvalente au sein d’un parc paysager du centre-ville. Porté par Yves Le Roux, adjoint, et accompagné par BRUDED, le cahier des charges a été travaillé pour intégrer un grand nombre d’enjeux :  intégration paysagère, modularité des usages, performance thermique tendant vers le « passif », éco-matériaux, acoustique, qualité d’air intérieur…

Un diagnostic préalable

La future salle polyvalente sera située au sein du Parc, lieu emblématique du coeur de ville. Elle est destinée à remplacer l'ancienne salle polyvalente (cf photo). Préalablement au recrutement de la maîtrise d'oeuvre de conception, la municipalité a recuté une maitrise d'oeuvre (cabinet INEX et Atelier LG) pour réaliser un diagnostic de l'ensemble des équipements composant ou jouxtant le parc :

- le plateau sportif : terrain en stabilisé, terrain de tennis, terrain de basket, piste d'athlétisme... et  une salle de sport dojo

- le parc composé d'un foyer sportif, d'une ancienne perception (deux bâtiments en pierre) et d'une salle polyvalente vétuste

- les établissements scolaires et de petite enfance : un collège, une école et une crèche

Suite à ce diagnostic, la municipalité a lancé deux conceptions :

- un réaménagement du parc confié au cabinet Inex

- la construction d'une nouvelle salle polyvalente

 

Un cahier des charges bien travaillé

Porté par Yves Le Roux, adjoint, et accompagné par BRUDED, le cahier des charges a été travaillé pour intégrer un grand nombre d’enjeux. 

Les besoins en usages et fonctionnalités  ont été travaillées avec les futurs usagers et associations de la commune. La municipalité a par ailleurs intégré la necessité d'une démarche de concertation tout au long de la conception de façon à afiner l'expression des besoins et à s'assurer de leur satisfaction. Le cahier des charges intègre également "la modularité de la salle et/ou la possibilité d’avoir des salles annexes pour la détente, le repos, des activités associatives … la possibilité de lien avec les bâtiments existant (ancienne perception et annexes)".

 

Du point de vue technique, la municipalité a intégré les objectifs suivants :

- Concevoir un bâtiment à faible impact sur l’environnement, basse consommation d’énergie. L’ensemble des consommations énergétiques de l’équipement devra tendre vers un minimum de consommation d’énergie primaire/m² de SHON/an pour s’orienter vers un bâtiment dit « passif »,

- Limiter le recours aux énergies fossiles dans les processus de construction et le fonctionnement du bâtiment,

- Valoriser l’énergie solaire (thermique, lumineuse),
- Etudier la faisabilité d’intégrer des équipements permettant la valorisation des énergies naturelles (thermique et/ou électrique),
- S’assurer de la sobriété de moyens mis en oeuvre pour la construction,
- Favoriser la mise en oeuvre des matériaux recyclés, recyclables, naturels voire biosourcés,
- La qualité en termes d’usage : qualité architecturale (externe et interne) et intégration paysagère, insonorisation, régulation thermique, ventilation, simplicité d’utilisation et d’entretien, robustesse, qualité de l’air intérieur,
- Proposer des installations économes en eau.

 

Le recrutement de la maitrise d’oeuvre

La municipalité a reçu une quinzaine de candidatures. La sélection de l'équipe est en cours.

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin