Revenir

Visite du skatepark participatif de Hédé-Bazouges : 1er avril 2017

Un animateur jeunesse, des jeunes et des élus de Bréal-sous-Montfort, Cléguérec, Parthenay-de-Bretagne, Peillac et Saint Domineuc sont venus découvrir le skate-park, entièrement conçu, construit et graffé avec les jeunes : il a coûté près de 4 fois moins cher qu'un skatepark classique !


Piloté par Isabelle Clément-Vitoria adjointe, en lien avec Nicolas Peuch (designer, skate-boarder) en tant que AMO, le SIVU Anim'6, le Point information jeunesse et Marielle Guille (plasticienne), le skatepark de Hédé-Bazouges a été entièrement conçu puis fabriqué et graffé avec les jeunes ! Installé au coeur des ruines de château de Hédé-Bazouges, en lieu et place d'un ancien terrain de tennis, il aura coûté moins de 15 000 € à la municipalité, repas des bénévoles compris !

Les raisons du succès

La visite a permis de bien décrypter les postes pour la réussite du projet :

- pilotage global du projet et mobilisation des bénévoles : Isabelle Clément-Vitoria, adjointe

- Conception du parcours et accompagnement de la commune : Nicolas Peuch, spécialiste du skate-AMO

- pilotage des travaux : Thierry Robinault, conseiller municipal

- spécialiste du béton (coulage, glacis, finition ) : artisan-maçon (3 prestations de 5 heures)

- repas des bénévoles : pris dans les restaurants de la commune

- valorisation du projet : vidéo par une jeune bénévole / fiche et visite par Bruded

 

Points d'attention

Le projet n'a pas posé de problématiques particulières :

  • assurance des bénévoles : c'est l'assurance de la mairie qui a joué, la mairie étant assuré pour ce type d'activités

  • réglementation, sécurité : les modules font moins d'1 mètre de haut, permetant d'éviter des contraintes réglementaires

  • budget : le fait de réaliser le skatepark sur un ancien terrain de tennis a permis une économie d'environ 5 000 euros, du fait de ne pas avoir eu à faire de terrassement

Facebook Twitter Google Plus Viadeo Linkedin